Pèlerinage des Pères de Famille

Les époux et pères de famille marcheront le week-end du 29-30 mai sous le patronage de saint Joseph et avec le soutien des AFC d’Eure et Loir.

En 1955, le pape Pie XII a institué le 1er mai la fête de Saint Joseph artisan. Il s’agit d’une fête spécifique : une fête du travail sanctifiée, construite autour d’un des aspects de Saint Joseph : son activité professionnelle. Ainsi, Saint Joseph fait partie des quelques saints à avoir deux fêtes : le 19 mars, qui est sa fête principale, et le 1er mai où nous sommes invités à contempler le travailleur Joseph.
La fête de Saint Joseph artisan est riche de significations. Elle nous présente Joseph comme modèle du travailleur. Elle nous dit aussi que le Christ a voulu partager tous les aspects de notre vie humaine : il a vécu dans une famille, il a appris à travailler avec son père. (extrait Aleteia)

A qui s’adresse ce pèlerinage ?

Ce pèlerinage s’adresse à tous les époux et pères de famille.

Au programme

Le pèlerinage aura lieu les samedi 29 et dimanche 30 mai, au départ de l’église de Sainville. Il débutera par la messe à 8h30. L’arrivée se fera  à la cathédrale de Chartres avec la messe de 11h.

Les pères Silouane Deletraz et Nicolas Boucée accompagneront le pèlerinage.

Le thème de cette année est :  “L’amour dans le mariage”, en lien avec l’année spéciale Famille Amoris Laetitia”.

La marche se fera par petits groupes de dix papas ponctuée d’intentions de prière que les papas pourront confier dans leur groupe, de chants, de prières, de topos. Une sculpture de saint Joseph accompagnera ce pèlerinage.

Samedi en fin de journée, un temps d’adoration sera proposé.

Les époux et pères de famille intéressés sont invités à se préinscrire sur ce site internet : https://pelerinagepdf28.wordpress.com, accessible tout simplement en scannant avec un smartphone le QR Code présent sur l’affiche. Courriel : pelerinagePDF28@gmail.com

Une magnifique icône, (sculpture en bois) de saint Joseph, artisan, travailleur, accompagne le pèlerinage depuis l’année dernière, ce sera la deuxième édition.

D’où provient cette sculpture ?

Vincent Alix, sculpteur,  travaille un morceau de chêne (planche de chêne familiale, offerte par la famille Robert).

Il reproduit Saint Joseph travaillant à son atelier. Un travail de père, apprendre à subvenir aux besoins matériels et éduquer aux besoins humains. Joseph est confondu avec son établi, il est l’établi sur lequel son fils peut grandir, apprendre et s’appuyer. Joseph est aussi à l’écoute, il est lui-même enseigné par le fils de Dieu. Mystère de notre filiation divine.

A gauche le foyer, soutenu par trois poutres établies par le charpentier. Un foyer où l’on peut imaginer un couple aimant, une mère présente.

L’ensemble de la scène est traversé par un arbre qui grandit vers le ciel, symbole de notre croissance, ou alors ce n’est pas un arbre mais un buisson ardent, révélant la présence de Dieu dans nos quotidiens, à moins que ce ne soit un vent, le souffle de l’Esprit traversant notre humanité, nos couples, nos enfants, nos foyers et nous apprenant à devenir père, à l’image de notre père et pour sa gloire.

A la fin du pèlerinage, la sculpture de saint-Joseph circulera dans les familles.

Nous vous invitons à découvrir le blog de Vincent Alix   : http://vincentalixsculpture.unblog.fr/